Chute du cheveu

Comment faire pousser ses cheveux plus vite ?

Faire pousser ses cheveux ne résulte pas d’un miracle. La pousse est issue d’un long processus incluant de nombreux paramètres. De bonnes habitudes et une hygiène de vie saine en font incontestablement partie. Pour l’heure, les avancées technologiques n’ont pas encore permis d’accélérer la pousse des cheveux. Ces derniers s’allongent de plus ou moins un centimètre par mois. Il faut aussi savoir que les cheveux crépus donnent l’impression de pousser plus lentement que les cheveux lisses.

Une hygiène alimentaire saine pour faire pousser ses cheveux

Des cheveux plus longs et en bonne santé s’obtiennent en premier lieu grâce au contenu de votre assiette. Une alimentation peu équilibrée ou la malbouffe n’aident pas vos cheveux. Ils ont besoin de vitamines et de tous les nutriments indispensables pour les renforcer à la racine.

Incluez les vitamines B dans vos menus. Elles jouent un rôle fondamental dans le renouvellement des cellules des follicules capillaires, favorisant la repousse. La vitamine B se retrouve dans les jaunes d’œufs, les céréales complètes ou encore le foie et les rognons. Il est aussi présent dans les champignons, qu’ils soient séchés ou cuits.

pousse des cheveux

Le zinc est nécessaire pour synthétiser la protéine pour qu’elle soit facilement assimilée par l’organisme. Il régule aussi la production de sébum tout en protégeant le cuir chevelu de la prolifération des bactéries. Le zinc est présent dans le foie de veau et les huîtres entre autres. Le zinc agit également sur les protéines qui participent à la formation de la kératine, principal élément constituant de la fibre capillaire. Pensez alors à faire le plein de protéines en consommant du poisson, des laitages et de la viande rouge.

Le fer ne doit pas non plus être négligé dans l’alimentation, car il contribue à oxygéner les cellules. Une carence en fer accélère la chute des cheveux. Il doit donc figurer en bonne place dans les menus quotidiens. Les légumineuses, le lait, le poisson ou encore la viande rouge en contiennent.

Si votre alimentation ne suffit pas à combler vos besoins en vitamines et autres acides aminés, vous pouvez les associer à des compléments alimentaires disponibles en parapharmacie ou dans les boutiques spécialisées.

Un massage du cuir chevelu pour activer la pousse des cheveux

Lorsque vous vous faites coiffer chez un professionnel, vous remarquerez que votre coiffeur masse légèrement votre cuir chevelu lors de la pose du masque capillaire ou durant le shampooing. Ce geste a pour objectif de stimuler la circulation sanguine au niveau des bulbes qui seront mieux oxygénés et bien alimentés en nutriments.

Deux techniques de massage peuvent être appliquées. La première consiste à exercer des pressions sur le cuir chevelu en s’aidant de ses dix doigts enduits d’une lotion capillaire à base d’huiles essentielles stimulantes, en évitant toutefois tout frottement sur les cheveux. La seconde s’effectue par des petits tapotements sur l’ensemble du crâne. Le geste doit être rapide pour que la stimulation des bulbes soit optimale. Commencez toujours par la nuque en remontant progressivement vers le sommet du crâne, les tempes et la zone frontale.

Une bonne routine capillaire pour faire pousser les cheveux

Prendre soin de vos cheveux est un impératif si vous voulez leur donner un petit coup de pouce. Pour ce faire, appliquez régulièrement un masque à base d’huile végétale, comme l’huile d’argan ou de coco, parfaitement adaptée aux cheveux secs de type caucasien. Elle convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

Si vous avez des cheveux crépus de type africain, l’utilisation d’une huile de karité en bain sec contribuera à les nourrir et à les hydrater avant de procéder à votre shampooing habituel. Vous pouvez aussi réaliser un masque capillaire naturel avec la chair d’un avocat, une cuillérée d’huile végétale au choix et un jaune d’œuf. Appliquez la mixture sur vos cheveux et laissez reposer pendant quelques minutes. Rincez ensuite à l’eau claire avant de procéder à votre shampooing habituel.

Il existe dans le commerce des shampooings spécialement destinés à optimiser la pousse des cheveux. Optez pour un shampooing au coenzyme Q10 qui a la capacité de favoriser la production de kératine par les bulbes capillaires. Pour prévenir la baisse de ladite production et la fragilisation du cheveu, vous pouvez choisir un shampooing gainant qui le fortifiera et lui donnera un effet volumateur. Le shampooing doit également permettre de bien purifier le cuir chevelu. Choisissez un shampooing à l’argile si vos cheveux sont gras, et à l’eucalyptus si vous avez des pellicules.

En poussant, les pointes de vos cheveux auront tendance à être sèches et cassantes, il faudra donc leur apporter un soin particulier. Vous pouvez par exemple préparer un masque hydratant avec de l’aloe vera, 2 à 3 cuillérées de yaourt nature, des protéines de blé et de la pro-vitamine B5 (panthénol). Cette association offre la particularité de ne pas alourdir les cheveux.

Le tissage des cheveux

En attendant que vos cheveux poussent jusqu’à la longueur désirée, vous pouvez toujours tricher en optant pour des extensions et tissages capillaires. Vous pourrez ainsi changer de coiffure au gré de vos envies.

Des coiffures protectrices pour accompagner la pousse des cheveux

Mal protégés, les cheveux ont tendance à devenir cassants, ce qui fait que la pousse peut passer inaperçue. D’où l’importance d’adopter de temps en temps des coiffures protectrices, notamment des tresses pas trop serrées à la racine. Vous pourrez même dormir avec ce type de coiffure tout en ayant l’esprit tranquille puisque vos cheveux ne risqueront pas de se casser durant la nuit à cause d’un oreiller fait dans une matière assez rêche par exemple. L’idéal est encore d’avoir un oreiller en satin qui sera plus doux pour les cheveux. 

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

9372

» »