La pelade : traitements et conseils

pelade

La pelade peut concerner aussi bien les hommes que les femmes. Cette infection est souvent cachée alors que des solutions existent pour y remédier.

La pelade, qu’est-ce que c’est ?

La pelade est une maladie qui provoque une perte de cheveux et/ou de poils par plaques. Elle est à différencier de la chute de cheveux qui se produit à certains moments de la vie comme en cas de stress, de chimiothérapie ou à cause de bouleversements hormonaux.

Cette affection dite auto-immune s’attaque aux follicules pileux sans que les cellules souches soient détruites. Lorsque les cheveux tombent, ils peuvent repousser. Les causes de la pelade étant encore peu connues, les constats se rapportent au fait qu’elle se transmet entre les membres d’une même famille. Par ailleurs, les personnes souffrant de pathologie auto-immune telle que la thyroïdite auto-immune, le lupus ou le psoriasis en sont souvent victimes.

Les symptômes de la pelade

La pelade se traduit par des plaques dépourvues de poils, de formes variées, autour desquelles les cheveux sont fins et s’arrachent facilement. Elle évolue par poussées, c’est-à-dire que les cheveux chutent pendant un certain temps puis repoussent. Les poils repoussent au bout de 12 mois, sauf cas exceptionnel. Lors de ces poussées, les ongles se fragilisent. Ils se fissurent et deviennent cassants. Des taches blanches y apparaissent également.

Si chez certains individus, la pelade disparaît totalement au bout de 6 à 12 mois, chez d’autres, des récidives se produisent tout au long de leur vie.

Les formes de pelade

  • La pelade totale ou décalvante se traduit par la chute de tous les cheveux.
  • La pelade universelle est une pelade totale associée à une perte de tous les poils du corps.
  • Dans le cas de la pelade ophiasique, ce sont les poils au niveau du front, des tempes et de la nuque qui sont concernés.

Une étude réalisée par Antonella Tosti démontre que plus de 80 % des sujets victimes de pelade de faible intensité n’en souffrent plus 18 ans après qu’ils aient été diagnostiqués pour la première fois. Cette étude apporte cependant des nuances, car ceux qui subissent des récidives voient leur maladie s’accentuer à chaque poussée. Elle s’aggrave surtout chez les sujets qui ont été diagnostiqués très jeunes.

Les traitements de la pelade

La pelade se résorbe d’elle-même au bout de quelques mois avec ou sans traitement. On peut donc patienter si on n’est pas complexé par la chute de ses cheveux. Néanmoins, il est préférable de consulter un dermatologue par précaution et pour éviter une situation plus grave. Une biopsie pourra être recommandée afin de déterminer la gravité de chaque cas.

Des traitements locaux peuvent être prescrits par le dermatologue. L’application de corticoïdes locaux est l’un des plus courants. Dans la catégorie des dermocorticoïdes de classe 1, les produits sont disponibles sous forme de lotions à appliquer directement sur les zones à traiter. Ce traitement s’étendra sur trois mois ou plus, jusqu’à la repousse de nouveaux poils ou bien acheter du propecia.

Des injections intralésionnelles de corticoïdes sont destinées aux pelades de l’adulte. Ce sont des injections superficielles répétées tous les mois sur les zones touchées, à condition que celles-ci ne soient pas trop importantes. Ce traitement est contre-indiqué chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou d’une quelconque infection.

Les traitements précédents sont souvent associés à l’utilisation d’une lotion au minoxidil qui a fait ses preuves dans le traitement de certaines formes d’alopécie. Il faut toutefois préciser que chez les femmes, l’utilisation de ce produit conduit parfois à l’apparition de duvet sur d’autres parties du corps qui n’ont pas été touchées par les pelades.

Les personnes qui ne peuvent pas recourir au minoxidil se verront prescrire de l’anthraline, disponible en crème ou en pommade. Elle s’applique sur les zones pelées, suivie d’un temps de pose de quelques minutes. Ce produit peut cependant irriter la peau. Certains de ses actifs peuvent aussi la teinter. Ce traitement thérapeutique ne doit pas être combiné à la puvathérapie dans la mesure où elle peut conduire à un amincissement de la peau. La puvathérapie est un traitement de certaines affections de la peau comme le psoriasis. Elle associe le psoralène, un agent mutagène et le rayonnement ultraviolet A, ce qui peut irriter encore plus la peau déjà affinée.

En cas de pelade grave, l’immunothérapie de contact par diphencyprone ou DCP est une solution parfois envisagée. Ce dernier est un produit de synthèse allergisant qui entraine à court terme la repousse des cheveux. Ce traitement ne peut être effectué que dans des centres spécialisés. Il s’étend sur plusieurs mois, à raison d’une séance bimensuelle, et présente de nombreux effets secondaires, tels que des poussées d’eczéma et une dépigmentation de la peau.

Si la pelade est plutôt bien vécue par certaines personnes, d’autres ont besoin d’une prise en charge psychologique. Bien que le facteur psychologique ne soit pas un élément déterminant dans l’apparition des pelades, il a été prouvé qu’il avait un lien avec la chute de cheveux. De ce fait, pour mieux vivre la pelade, une aide extérieure et le soutien des proches sont indispensables.

Le port de prothèses capillaires peut aussi être prescrit par le dermatologue. Si le patient souffre de pelade totale, le coût de la prothèse sera alors pris en charge par la Caisse d’Assurance maladie. Le reste peut être couvert par une complémentaire santé. 

15 Commentaire(s) Poster un commentaire
Louis Gaillard le 26/01/2016 à 16:27
Je vous remercie de ce partage sur la pelade et ses traitements. Moi, je ne savais pas qu'elle pouvait se résorber d'elle-même avec du temps, ce qui est bien. En tout cas, je voulais savoir si on doit perdre tous ses cheveux à cause de la pelade pour pouvoir être aidé par la caisse d'Assurance maladie, ou est-ce qu'il suffirait de perdre juste la plupart ? Merci.
Lilouegirl le 31/03/2016 à 14:14
Bonjour, j'ai 22 ans on ma dianostiqué une pelade il y a maintenant 3 ans elle étais de la taille d'une piece de deux euros , j'étais jeune j'en ai beaucoup souffert mentalement!
mais avc les médicaments du dermatologue cela a repousser 6 mois après et depuis lannée dernière j'ai re eu une pelade derrière ma tête un peu plus grosse que la précédente mon dermato ma dit que cela passerais et ma passer une autre creme et des gélules mais rien y fait, sa grossit de plus en plus ... mes cheveux ce casse ils y en a de 2 milimetre d'autre 4 centimètre dautre 10 centimètre , ces l'enfer pour moi mentalement! Et mon dermatologue ne voit pas ce cas comme ' etent grave' alors je dépense des 100 ene deuros chaque année chaque mois pour rien pour acheter ces foutu gélule .. mes ongle aussi ce casse beaucoup depuis 3 mois.

Pour ce genre de 'maladie' on est pas beaucoup aidée
Anissa le 02/06/2016 à 15:03
Bonjour
Je souffre de pelade depuis mes 18 ans et chaque année j'ai l habitudes d'avoir des trou sur la tete de la taille d'une pièce. Mais ces trou sont chaque année un peu plus gros et cette année j'ai des trou sur a peu près 40% voir plus de mon cuir chevelu . J ose plus me coiffer quand je passe ma main des cheveux je sens les trou tt lisse . Personne ne peut m aider aucun médecin n'est capable de stopper ça j enchaine les prise de sang et solution inefficace. J'ai peur de devenir chauve. Si quelqu'un a une solution j'ai 26 ans ça va fr bientôt 10 ans que je vie avec :(.

Merci
Tonitta le 11/06/2016 à 19:41
Écoutez j'ai un médicament qui vous faites vous même à la maison et vous aurez voire les cheveux qui poussent dans 10 jours
LAETI le 20/06/2016 à 10:34
tonitta quel est le traitement stp
C le 28/06/2016 à 14:36
Anissa- je rappelle des choses simples qui peuvent être des pistes: y a t il des causes psychologiques (angoisses, peur de la séparation...) et /ou biologiques comme un déficit en neurotransmetteurs, d'ordre hormonal.
zakia le 24/07/2016 à 17:57
quelle et le médicament qui ce fait dans la maison? , répnd moi svp (pelade)
haddadene le 10/08/2016 à 13:42
Bonjour,
je sollicite vôtre bien vaillance de me renseigner sur la maladie la pelade et quel sont les éventuels solutions qui existe surtout.
En effet un enfant d'un ami de 5ans est atteint de cette maladie et les parents cherchent sans arrêt des solutions
Dans le cas ou vous aurez des conseils à ce sujet, je vous prie de nos contacter afin qu'on prenne des bonnes démarches.
Merci d'avance pour le temps que vous me consacrer et je vous adresse nos meilleures salutations.
tabourel le 19/09/2016 à 21:52
pourriez vous m adresser votre remede maison mon fils est victime d une pelade et le vit tres mal merci9
Said le 23/09/2016 à 12:25
Pour la pelade ou on arabe on appelle ça ( tounia ) il faut mettre ail ( ettoma ) ça marche super bien.
nacer azazga le 26/09/2016 à 22:12
Safait 16ans que jait perde mes cheuveux. Cause de stresse et de tyroide la glande
Gueb le 11/11/2016 à 23:32
Bonsoir,
Il y a 3 ans de ça j'ai perdu tout mes cheveux en 15jrs je me suis rendu plusieurs fois en centre hospitalier ce n'est pas facile a vivre car vous vous reconnaissez plus farce a un mirroir un jour j'ai même fais un ts suite a cette maladie car il était incapable de m'explique les consequences puis il testait des traitement qui me mettait dans des etats encore plus mal suite a des seances de cortisone a grosse dose je voyais des choses a l'arrêt de se traitement , j'avais mal dans mes articulations après ils ont tester le methotrexate medicament puissant qui m'achevais completement des le lendemain de la prise a la Longue j'ai eu des problèmes avec mon reins droit suite a leurs traitement mais mes cheveux,mes sourcils,mes cils tout a repousser mais mon reins a ce jour est dilater ce qui fais que je fais des infections sur infections donc voilà mon histoire bon courage a ceux qui vivent cette maladie qui est encore experimentale.
Tony le 24/11/2016 à 02:23
Bonsoir,

J'ai été atteint d'une pelade, cela à durer 4 ans, de mes 19 ans à mes 23 ans (j'ai toujours 23 aujourd'hui). Je suis passé par des phases plutôt critiques, jusqu'à compter une dizaine de trou dans le cuir chevelu. A savoir c'est que ceci est une maladie du "stress", perdre ses cheveux qu'on ne se le cache pas c'est difficile mentalement, c'est de là que viens le problème. Une maladie méconnu qui affaibli le mental, utiliser des produits peut les faire repousser mais ne guérira pas la source du problème. Soit le déclencheur qui a fais qu'on perd nos cheveux. (Un traumatisme, mauvaise expérience, pertes de confiance, ect...)

Personnellement j'ai vite abandonné tout ces traitements (Minoxydil 5% et Rubozinc), cela coûte chère et on est pas à l'abri d'une récidive puisque c'est lié au stress et au mental. La meilleure solution selon moi c'est que quoi qu'il arrive il faut être fort mentalement, ne pas se laisser abattre par les pertes de cheveux ni le regard des autres et vivre. C'est une maladie très compliqué et non reconnu pourtant on peut très vite tomber dans la dépression. Evidemment ça n'arrange pas les choses puisque les pertes continus, la repousse se fait rare et on est entraîné dans une spirale stressante infernale.

Suite à une suspension de permis, des problèmes avec des petits merdeux, ma voiture morte et j'en passe, une année 2015 très difficile. J'ai compris la nature du mot "problème" et j'ai vite oublié mes problèmes de pelade. Mon seul conseil, voyez fort ! Une chute de cheveux au final c'est pas la mort. (La partiel est surmontable, une pelade totale je ne peux comprendre ce que sa fais)

Aujourd'hui mes cheveux ont complètement repousser en l'espace de 6 mois, mentalement j'ai repris le contrôle de mes émotions, je pense que c'est la meilleure solution pour être à la l'abri d'une récidive.

En espérant que mon expérience avec cette maladie vous servira.

PS : Je suis un homme, pour vous les femmes, je n'imagine même pas à quel point cela doit être dur.
FZ le 02/12/2016 à 01:17
Comme Said a dit la recette maison qui marche est l'ail. La méthode: vous prenez une lame de rasoir neuve; puis vous lacérez le cuir chevelu du trou, même si quelques goûtes de sang apparaissent; puis vous coupez votre ail en deux et vous frottez le cuir lacéré. Tous les gens qui l'ont essayé disent que ça a marché pour eux.
Bon rétablissement,
Inconnu le 06/01/2017 à 00:59
Bonjour, j'ai 19 ans maintenant, ma pelade à commencer à 9 et j'ai perdu tout mes cheveux alors au collège tout le monde se moque de moi alors si vous avez un proche qui est dans le même cas que moi aider le et encourager le à surmonter cette épreuve plus que dur.
Aujourd'hui je le vie plutôt bien et je me suis fait une raison malgré que je donnerais dès million pour avoir des cheveux.
En tous cas bon courage pour les personnes qui sont attente de la pelade comme moi. Ce n'est pas si grave que sa au final il y'a plus grave croyez moi
Une remarque ? Laissez un commentaire

5658

»