Prothèse capillaire : une solution alternative

prothèse capillaire

La prothèse capillaire ou perruque médicale est une solution envisageable et intéressante pour pallier à une alopécie causée par une chimiothérapie ou une radiothérapie par exemple. Les victimes d’une calvitie qui ne souhaitent pas s’engager dans une greffe capillaire y trouveront également une solution alternative.

La solution pour les hommes

Chez les hommes, les prothèses partielles sont le plus souvent sollicitées. Des produits existent pour répondre à ce besoin : ils viennent apporter du volume aux endroits où c’est nécessaire. La fixation de ces prothèses peut se faire par dermo-fusion. Cette méthode consiste à faire adhérer complètement la prothèse sur le cuir chevelu. Si cette solution est adoptée, il faudra prévoir un entretien toutes les trois ou quatre semaines.

Placer des adhésifs ou des clips autour de la prothèse partielle est une méthode de fixation semi-permanente. Dans ce cas, la prothèse est facilement détachable au besoin.

La solution pour les femmes

Plus que les hommes, les femmes tiennent à avoir une chevelure présentable pour mettre en valeur leur féminité. Pour un rendu aussi naturel que possible, tout est dans le choix de la prothèse. Pour faire le bon choix, il convient d’être accompagnée par un professionnel de la prothèse capillaire. Ce spécialiste vous orientera sur le modèle qui vous convient selon la forme de votre crâne et votre tour de tête. Il pourra également vous conseiller sur la coiffure ou la coupe adaptée à votre morphologie.

Le principe d’utilisation de la prothèse capillaire

Concrètement, recourir à une prothèse capillaire signifie fusionner des cheveux étrangers avec sa propre chevelure. La fixation se fait de différentes manières. Il peut s’agir de micro-liens, c’est-à-dire des attaches miniatures pour fixer les nouveaux cheveux. La prothèse ainsi fixée tient en place en permanence. L’utilisation d’une colle à base de silicone de qualité médicale est tout aussi efficace pour fixer une prothèse, et présente l’avantage d’être sans risque pour la peau.

La fixation tient en place et ne craint ni les baignades, ni les shampooings fréquents, ni toute autre contrainte de la vie active. Le risque est inexistant pour le cuir chevelu, car les prothèses sont créées sur une base de membranes translucides qui permettent à la peau de respirer normalement.

Ces méthodes sont semi-permanentes : elles ne nécessitent que des ajustements périodiques et un entretien spécifique toutes les 4 à 6 semaines.

Le prix des prothèses capillaires

En général, il faut compter au moins 300 € pour une prothèse capillaire. Ce prix varie ensuite en fonction de différents paramètres : la prothèse est en fibres synthétiques ou en cheveux naturels, le client choisit un modèle sur mesure ou standard, la taille de prothèse nécessaire, la coupe est-elle offerte, etc. Il convient toujours de faire une comparaison pour trouver le meilleur prix.

Où acheter sa prothèse capillaire ?

Trouver une bonne prothèse capillaire est aujourd’hui chose aisée, puisque de nombreux vendeurs en proposent. Il peut s’agit de boutiques spécialement dédiées aux femmes (comme les magasins Unique et Féminine), de centres capillaires ou de tout autre professionnel des cheveux.

Les différents types de prothèses capillaires

  • Les prothèses capillaires en cheveux synthétiques

Ce type de prothèse est formé de monofilaments. Grâce aux nouvelles techniques de fabrication, les prothèses synthétiques offrent un rendu tout à fait naturel et sont plus faciles à entretenir. Elles sont moins lourdes, moins coûteuses et la sensation de gêne est moindre. Comme elles sont créées artificiellement, les possibilités de couleurs sont infinies. Et avec l’évolution technologique, il existe également des prothèses capillaires qui résistent à la chaleur et fixées à l’aide d’un séchoir.

  • Les prothèses capillaires en cheveux naturels

Le grand avantage d’une prothèse en cheveux naturels est l’impression d’avoir retrouvé sa propre chevelure. Les habitudes de coiffage, telles que l’utilisation d’un fer à lisser ou le brushing peuvent être reprises sans risque. Cette catégorie de prothèse est plus résistante et nettement plus élégante, toutefois, elle nécessite un entretien beaucoup plus important. Les perruques médicales faites avec des cheveux naturels peuvent également être 5 fois plus cher qu’une prothèse synthétique.

Que la prothèse soit en cheveux naturels ou non, il est toujours possible de la personnaliser. Les spécialistes dans le domaine ont pour vocation de créer un produit qui correspond aux besoins du patient. Certains offrent même la coiffure gratuitement après la pose d’une prothèse capillaire.

Le remboursement de la sécurité sociale

L’acquisition d’une prothèse capillaire peut être remboursée par la sécurité sociale, mais la délivrance d’une ordonnance médicale est une condition sine qua non pour en bénéficier. Une partie de l’achat peut également être pris en charge par une complémentaire santé.

2 Commentaire(s) Poster un commentaire
Anne le 05/01/2016 à 16:36
je suis moi même passé par là et le meilleur à faire (si vous connaissez vos besoins) c'est d'acheter en ligne sur un site français qui est agréé par la sécu comme ça on peut aussi bénéficier du remboursement.

Ensuite il faut savoir qu'aujourd'hui il y a différents types de prothèses, notamment les compléments et volumateurs capillaires. (parce que les besoins sont différents) Enfin voilà, j'espère en avoir aidé plus d'une (un)
Gino le 19/01/2016 à 14:10
J'aimerais me faire poser une prothèse sur Paris auriez vous une bonne adresse
Une remarque ? Laissez un commentaire

9094

» »