Cycle de vie d’un cheveu

cycle de vie d'un cheveu

Un cheveu a une durée de vie de quatre à six ans en moyenne, après avoir suivi un cycle en trois phases. Leur chute, en fin de vie, peut donc s’expliquer comme étant un phénomène parfaitement naturel.

La première phase du cycle de vie d’un cheveu : la phase anagène

L’anagène correspond à une phase de croissance. Elle dure de deux à quatre ans chez les hommes et jusqu’à six ans chez les femmes. Elle se caractérise par une repousse régulière des tiges pilaires et une multiplication active des cellules. La production de kératine est également constante. Le cheveu s’incruste dans le follicule pileux jusqu’à la racine, et est en pleine vie. L’anagène touche 85 % de l’ensemble de la chevelure.

La seconde phase du cycle de vie d’un cheveu : la phase catagène

La catagène est une phase de régression qui dure généralement de deux à trois semaines. Elle concerne 1 % de la chevelure. Pendant cette période, les follicules pileux concernés ne produisent absolument pas de cheveu. Celui qui se trouve dans le follicule remonte progressivement vers la surface de l’épiderme, mais s’y accroche encore pendant un certain délai, le temps que son remplaçant vienne prendre sa place.

La troisième phase du cycle de vie d’un cheveu : la phase télogène

Cette phase correspond à la mort du cheveu et touche 14 % de la chevelure. C’est à ce moment que le cheveu qui est remonté à la surface pendant la phase précédente est éjecté du follicule pileux par un autre cheveu déjà entré en phase d’anagène. Ce phénomène dure entre deux et trois mois, le temps que le nouveau cheveu prenne suffisamment racine dans le follicule.

Ce cycle en trois phases se renouvelle entre 25 et 30 fois en moyenne au cours d’une vie. Couper les cheveux n’a aucune incidence sur l’accélération de la phase anagène. La coupe ne permet que de se débarrasser des fourches, tandis que la repousse prend naissance au niveau des racines.

Perdre jusqu’à une centaine de cheveux par jour n’est ni alarmant ni forcément lié à une maladie quelconque. C’est tout simplement la phase télogène, l’une des étapes du cycle dont les conséquences sont visibles à l’œil nu.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

5748

»